La Cérémonie a réuni de nombreux Chanacois. Après la liste des victimes lues par Philippe Rochoux, Maire de Chanac, l’émotion et l’hommage aux victimes ont trouvé encore plus de sens lorsque les enfants et les jeunes  du village, unis, ont lu des courriers des soldats au Front et lorsque  jeunesse, porteuse de l’Avenir, a clos la cérémonie par le 1er couplet  et le 7è couplet dit des enfants de l’hymne national. Cette initiative qui était une première, était portée par le Conseil municipal des jeunes : bravo à eux !

14993530_698452996985445_2202670204322143235_n

15055642_698453636985381_646224967259187890_n

14956427_698453516985393_2254676233698858763_n

dsc01388

15056272_698456300318448_8119813416067575364_n

Lecture des lettres des Poilus

14962679_698453950318683_359581049468287694_n

14956578_698454373651974_2098867027268255187_n

dsc01392

14980789_698453416985403_3257275712339579808_n

L’armistice de 1918, signé le 11 novembre 1918  à 5h15, marque la fin des combats de la Première Guerre Mondiale  (1914-1918), la victoire des Alliés  et la défaite totale de l’Allemagne mais il ne s’agit pas d’une capitulation  au sens propre.

le cessez-le-feu  est effectif à onze heures, entraînant dans l’ensemble de la France  des volées de cloches et des sonneries de clairons  annonçant la fin d’une guerre qui a fait plus de 18,6 millions de Morts , d’invalides et de mutilés  dont 8 millions de civils. Les généraux allemands et alliés se réunissent dans un wagon-restaurant  aménagé provenant du train d’État-Major du Maréchal Foch,  dans la clairière de Rethondes , en forêt de Compiègne.

Plus tard, le 28 juin 1919,à Versailles, sera signé le traité de paix de Versailles  qui met réellement fin à l’état de guerre.