Le sextuor « Hex Abrupto » ( jeu de mots entre  hex qui vient de « hexa »  qui signifie six puisque c’est un sextuor et la locution latine « ex abrupto »  qui signifie  » immédiatement), qui fait partie de l’association Gardoise des Amis de la Clarinette, a joué un très beau concert en l’église de Chanac, le 31 août à 20h.

Six clarinettistes ont présenté des œuvres très variées…tantôt classiques, tantôt aux sonorités jazz. Nous recevions donc quatre professeurs de clarinette du conservatoire de Nîmes et deux professionnels dont un compositeur. Il a pris le temps d’expliquer aux auditeurs conquis ce qu’étaient une fugue et  une suite en musique. Ils étaient tous fort sympathiques et ont pris le temps d’échanger à la fin du concert. Ils ont confirmé que l’église avait une belle résonance, ce que nous avaient déjà fait remarquer les professeurs des stages d’AMUSEL.

Nous avons savouré le jeu de deux clarinettes soprano, une petite clarinette, une clarinette alto, une clarinette basse et une clarinette contrebasse ( cet instrument est relativement rare, très imposant  et peu de personnes l’ont entendu en concert)

Ils ont joué en final la  » Pavane pour une infante défunte » de Maurice Ravel et le joueur de la petite clarinette a pris une scie avec un archet pour jouer ce célèbre morceau avec ses amis !

Nous remercions la famille Mézy qui a une maison de vacances à Chanac, d’avoir  initié ce concert. Nous souhaitons à leur fils Antoine qui entre brillamment au conservatoire de musique de Nîmes une très belle année musicale !

sextuor

Les clarinettes ont une famille d’instruments comme les cordes par exemple. À l’exception des  percussions , la clarinette est l’instrument qui possède la plus grande famille. De tous les instruments à vent de sa famille, la clarinette possède la plus grande tessiture avec trois octaves et des intervalles , soit 45 notes. Autre particularité de cet instrument :  les sons (notes) écrits sont décalés par rapport aux sons produits par l’instrument, selon un intervalle fixe : concrètement, l’instrument produit un son différent de la note écrite sur la partition. Par exemple, lorsqu’un musicien  joue un do écrit sur sa partition, le son réel est en fait un si bémol.

Citons toutes celles qui existent : la petite clarinette sopranino, la petite clarinette en mi bémol, la petite clarinette en , la clarinette soprano en ut, la clarinette soprano en si bémol, la clarinette soprano en la , le cor de Basset, la clarinette alto, la clarinette basse, la clarinette contrealto, la clarinette contrebasse.

clarinettes-famille