Dans le cadre de la saison de l’association « Détours du Monde » programme 3 films sur le thème des frontières :

Le  vendredi 5 février à Chanac avec le film « Avec nos yeux » (2013) de Marion, film documentaire qui est un voyage dans le monde des Sourds. Cette chronique, filmée sur plusieurs années par Marion Aldighieri suit le combat de la compagnie d’acteurs sourds, l’International Visual Theatre pour construire son lieu, au cœur de Paris, et de son actrice emblématique, Emmanuelle Laborit. Emmanuelle Laborit, première actrice sourde à recevoir un Molière, dirige cette compagnie de comédiens sourds. Défendant la langue des signes, longtemps interdite en France et dans d’autres pays européens, la compagnie adapte, crée, et joue un répertoire éclectique… Croisant les histoires personnelles des comédiens, le film dévoile comment ces artistes s’efforcent d’obtenir une vraie place de citoyens et d’artistes.

Avec nos yeux

 

 

Un second film sur le thème des « Frontières » à la girafe Ronde de Marvejols :

Vendredi 12 février à 20h30 :  » Les Tourmentes » de Pierre-Yves Vandeweerd.(2014)

La tourmente est une tempête de neige qui désoriente et égare. Elle est aussi le nom donné à une mélancolie provoquée par la dureté et la longueur des hivers.

Là où souffle la tourmente, des hommes érigèrent des clochers pour rappeler les égarés. Et des bergers, au gré de leurs transhumances, usèrent de leurs troupeaux pour invoquer des âmes perdues ou oubliés.

Guidé par les sonnailles d’un troupeau et par les évocations des égarés, ce film est une traversée des tourmentes ; celles des montagnes et de l’hiver, des corps et des âmes…..La suite sur :   http://www.pierreyvesvandeweerd.com/

Les tourmentes

Un troisième film sur le thème des « Frontières » à La Canourgue :

Vendredi 11 mars à 20h30 à la salle municipale de La Canourgue, Film  » Thule Tuvalu » de Matthias Von Gunten. (2014)

Deux pays, aux confins de notre terre, font les gros titres à cause du changement climatique: Thulé au Groenland, parce que la glace y fond, et Tuvalu, parce que cette île du Pacifique est l’un des premiers pays à être menacé de disparition par l’élévation du niveau de la mer. Alors que, pour nous, le réchauffement de la planète n’a d’existence que dans les médias, il bouleverse complètement l’existence des habitants de Thulé et de Tuvalu. Le film montre comment ils doivent renoncer à leur mode de vie traditionnel pour affronter un avenir incertain

Plus de renseignements sur : http://www.cineman.ch/fr/movie/2014/Thuletuvalu/

Thule tuvalu