Jeudi 11 janvier, ouverture de l’espace coworking à la bibliothèque de Chanac, rue des Ecoles. 04 66 44 25 11

Inauguration le JEUDI 11 JANVIER toute la matinée

Programme :

8H30 :  le café offert par le délégué à la gestion du site.

10H00 point Presse

fermeture à  16H30.

Tarif : Gratuit la première fois.

Puis 5€ par an et par personne

La réouverture de la bibliothèque de prêt est prévue et elle sera effective après la mise en ligne du logiciel de gestion par le département et sera signalée à tous.

 

Petite annonce : recherchons 1 clavier Azerty + des souris en USB + 5 ou 6 casques audio + 1 chaîne Hi-Fi + 5 ou 6 lampes de bureau…

Contact : André au 06/70/52/49/89

 

Le cotravail (terme officiel en France) ou l’anglicisme coworking, ou parfois bureaux partagés est un type d’organisation du travail  qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé, mais aussi un réseau  de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture. Il est un des domaines de l’économie collaborative et est souvent présenté comme un contexte favorisant l’innovation.
Les espaces de cotravail sont en pleine expansion et jouent un rôle important en favorisant la structuration d’un véritable réseau de cotravailleurs facilitant échanges, coopération et créativité.

L’idée originelle était que dans un monde où l’Internet et les technologies mobiles permettent maintenant – pour de nombreuses tâches et métiers – de travailler partout et à tout moment, les travailleurs dits indépendants  sont néanmoins toujours à la recherche d’environnements de travail et de réseautage, favorisant la collaboration et stimulant pour l’esprit, mais permettant aussi une vie agréables et équilibrée, en limitant notamment le temps perdu dans les transports. L’espace de cotravail permet à ces travailleurs (ou étudiants parfois) de ne pas rester isolés chez eux et de trouver dans un lieu convivial et son réseau associé un espace de  socialisation  en partie comparable à celui d’une entreprise voire d’une famille ou communauté d’intérêt.

Ces espaces de travail partagés, « lieux-tiers » entre travail à domicile et travail en entreprise, s’étendent rapidement. D’abord urbains et plutôt situés dans les pays riches, ils se sont aussi développés, mais plus difficilement ou tardivement en milieu rural et dans les pays émergents. Ils ont pour eux le confort du travail à domicile et la richesse sociale du travail au sein d’une communauté. De leur côté des entreprises testent ou favorisent cette forme de travail pour des raisons d’économie.

Alors que la notion de travail est brouillée et qu’émerge un imaginaire « post-travail »,  le travail évolue rapidement, et selon certains le cotravail fait partie des expérimentations qui remettent fondamentalement en question les anciennes formes et théories pyramidales du travail. Aujourd’hui, le travail se fait en réseau par une agrégation ponctuelle de compétences s’associant et se dissociant selon les projets, plus rapide et flexible que les structures très hiérarchisées des entreprises, le réseau remplaçant potentiellement l’entreprise.