Parce que les Hommes ont toujours été curieux de l’Univers, d’une stupéfiante beauté,  dans lequel notre planète TERRE  gravite, profitez de votre prochaine nuit pour l’observer ! Allongez vous  dans votre transat ou bien sur une couverture pour régaler vos yeux de ce que la NATURE nous offre …. avec une petite laine car la nuit sera fraîche ! Si vous êtes en pleine nature, sur le causse par exemple, par souci de sécurité, prenez soin d’amener avec vous une lampe de poche : les astronomes amateurs n’utilisent que des ampoules rouges, car les yeux sont plus sensibles à la lumière blanche   !

Tous les ans aux alentours du 12 et du 13 août, on peut observer la pluie d’étoiles filantes des Perséides.  Ainsi les Perséides doivent leur  nom à la constellation de Persée car le maximum de l’essaim les étoiles filantes semblent émaner d’un point situé dans cette constellation. Ce phénomène est le résultat de la combustion dans l’atmosphère de poussières laissées dans l’espace par la comète Swift-Tuttle, un nuage de débris que la Terre traverse chaque année à la même époque.  Le spectacle devrait être particulièrement beau cette année en raison de l’absence de la Lune dans le ciel nocturne qui sera bien noir. Les Perséides sont aussi visibles au cours des quelques nuits qui précèdent et qui suivent.  Les premières Perséides sont détectables dès la mi-juillet, et la pluie demeure active jusqu’à la troisième semaine d’août.

Dans un ciel modérément noir, il est possible de compter une trentaine de météores à l’heure, mais ce chiffre peut grimper et dépasser 70 dans un endroit dépourvu de pollution lumineuse. La pollution lumineuse nuit à l’observation des étoiles filantes. Plus le ciel est noir, plus vos observations seront nombreuses.

La NASA recommande de se coucher au sol les pieds pointant vers le nord-est, avec une vue sur le plus de ciel possible. Sans télescope ni jumelles. Une trentaine de minutes sont habituellement nécessaires pour habituer vos yeux à la noirceur.

Bonne observation à tous les amateurs !

persée

(Cliquer sur l’image pour la voir en meilleure définition)