Près de 3 km de berges de la rivière Lot (depuis l’amont du Pont Neuf jusqu’au Pont Vieux à Chanac) bénéficient actuellement de travaux d’entretien menés par le groupement d’entrepreneurs PIT/RIVEO du Collet-de-Dèze.

Avec l’accord des propriétaires riverains et dans le respect de la loi, les embâcles (bois flottés) obstruant le lit du cours d’eau sont enlevés ainsi que les arbres qui, sur les berges, présentent un risque de basculement.

Ces actions ont pour objectif de permettre le libre écoulement des eaux en cas de crue, en évitant la formation « bouchons d’arbres » qui peuvent non seulement menacer les différents ponts de Chanac mais aussi augmenter le risque d’inondation et de dégât sur les berges et les zones habitées.

De la même manière et dans les années à venir, des travaux d’entretien des berges du Lot seront également entrepris sur les communes de l’ensemble du territoire de la Communauté de communes du Pays de Chanac.

Ces travaux d’entretien des berges du Lot font partie d’un programme d’intervention de 5 ans (2014-2019) qui concerne l’ensemble du bassin du Lot lozérien et de ses affluents. Ils s’inscrivent dans la continuité d’actions déjà menées depuis 2014 sur les communes du territoire de la Communauté de communes du Pays de Chanac (la Ginèze à Barjac, le Lot au niveau du lieu-dit Piboul sur Cultures/Esclanèdes ainsi qu’au village des Salelles) et qui continueront jusqu’en 2019.

C’est le Syndicat mixte Lot Dourdou représenté par les élus de chaque collectivité adhérente, qui pilote cette action ayant pour objet la gestion équilibrée et durable des rivières dans le cadre de l’intérêt général.

Il est important de noter que cette intervention « volontaire » des collectivités (il n’y a en effet aucune obligation légale) est, en quelque sorte, un « coup de pouce » donné aux propriétaires riverains qui sont, au regard de la loi, responsables de l’entretien des berges et de la végétation qui y pousse. Une fois le plus gros du travail réalisé par la collectivité, il appartiendra donc à ces derniers de reprendre la main.

Ces travaux d’un montant  estimé à 11 790 € TTC sont financés par l’Agence de l’eau Adour-Garonne (60%), EDF (10%), la Région Occitanie (7%) et la Communauté de communes du Pays de Chanac (23%).

Pour tout renseignement ou assistance sur la gestion du Lot et de ses affluents en Lozère n’hésitez pas à contacter le technicien de rivière du syndicat mixte Lot Dourdou : Pierre-Etienne VIGUIER – 04-66-31-96-69 / 06-30-88-74-53 / pe.viguier@smld.fr

dscf0482