Le film  d’Etienne Comar,  consacré au guitariste de jazz manouche, avec Reda Kateb dans le rôle principal,a ouvert la 67e Berlinale, le 9 février 2017. Il  sortira en salle le 26 avril 2017.  » Django Reinhardt fut l’un des pionniers les plus brillants du jazz européen et le père du swing manouche. Django fait le portrait saisissant d’un chapitre de la vie mouvementée du musicien, un conte de survie poignant. Le danger constant, la fuite et les atrocités commises contre sa famille ne l’ont jamais empêché de jouer », a déclaré le directeur de la Berlinale, Dieter Kosslick.

Un jeune Chanacois  Gabriel Mirété, comédien de 24 ans,  interprète le rôle de Gérard Lévèque, clarinettiste et membre du Quintette du Hot club de France fondé par Django. Il joue aux côtés du maître du jazz manouche, mais il écrit aussi la musique composée par ce dernier, d’où son surnom La Plume. Nuages est le titre d’un de leurs succès.

Gabriel Mirété a quitté la Lozère après un baccalauréat littéraire pour suivre diverses formations de théâtre. Il travaille, depuis quelques années, avec le collectif  » Les Parasites », ce qui lui permet d’exprimer sa sensibilité artistique dans la création de courts-métrages très différents par le genre, le jeu, les sujets  abordés qui portent un regard réaliste, poétique, fantastique, ou critique sur le monde. Certains films ont été primés à de nombreux festivals français ou étrangers…

Alors nous souhaitons à ce jeune artiste, un très beau  parcours dans la voie qu’il a choisie !

et nous irons voir le film sans faute !

sinopsis du film : En 1943 pendant l’occupation allemande, le tsigane Django Reinhardt, véritable “guitare héros”, est au sommet de son art. Chaque soir il fait vibrer le tout Paris aux Folies Bergères avec sa musique swing alors qu’en Europe, ses frères sont pourchassés et massacrés. Lorsque la propagande allemande veut l’envoyer à Berlin pour une série de concerts, il sent le danger et décide de s’évader en Suisse aidé par une de ses admiratrices, Louise de Klerk. Pour passer, il se rend à Thonon-les-Bains, sur les bords du lac Léman, avec sa femme enceinte, Naguine et sa mère Negros. Mais l’évasion est plus compliquée que prévue, Django et ses proches se retrouvent plongés dans la guerre. Pendant cette période dramatique, il n’en demeure pas moins un musicien exceptionnel.