Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 18/07/2017
2:00 - 3:00

Emplacement
9 boulevard de Chambrun

Catégories Pas de Catégories


Conférence dans el cycle  » Les grandes expositions » Centenaire RODIN

Rodin le centenaire conférence projection: l’exposition du Grand Palais rend hommage à cet immense artiste décédé en 1917. Des Bourgeois de Calais à la Porte de l’Enfer, du Balzac au Penseur, l’étude de ces sculptures permettent de comprendre son influence sur les artistes du XXe siècle. A commencer par ses élèves, Camille Claudel ou Bourdelle, puis Giacometti, Germaine Richer, Georges Minne ou Wilem Lembruck et bien d’autres encore. Cette exposition fait le point sur l’état des lieux de la sculpture 100 après la mort de Rodin.

Il est indéniable que le plus grand apport de Rodin dans la sculpture est le dépassement du sujet. Le poète Dante regardant les âmes tomber devient le Penseur universel. Le Balzac auteur et écrivain devient un gigantesque titan déguisé en moine et regardant l’avenir. Le baiser volé de Paolo et Francesca de Rimini devient le Baiser. L’homme mur des métamorphoses d’Ovide devient une esclave libéré. L’influence de la littérature dans l’art de Rodin est indéniable. Mais l’artiste va toujours au-delà des sujets et cherche toujours à leur donner une valeur universelle. Ce pourquoi son art est intelligible pour tous.

Pendant la guerre de Cent Ans, le roi d’Angleterre envahit la France et prend la ville de Calais. Six bourgeois se constituent prisonnier pour sauver leur ville. Ils avancent, enchainés vers la prison de Londres. Le regard et l’attitude de chacun deviennent sous la main de Rodin, l’expression de toutes les questions intérieures de l’homme. En effet, l’angoisse, la soumission, la dignité se reflètent sur les visages de ces hommes.

En créant les 3 ombres, Rodin duplique trois hommes tendant le poing vers le bas. Cette duplication d’un même personnage qui évolue à chaque version sera retenue par de nombreux artistes. Tel est le cas de Georges Minne qui prendra ce motif de répétition pour représenter ses hommes nus qui encadrent la fontaine, ou Barry Flanagan, en 1996 qui reprend cette trinité avec une pointe d’humour puisqu’ils sont devenus des lapins, animal fétiche de l’artiste.

Rodin a aussi innové dans l’extraordinaire étendue des matériaux utilisés. Que ce soit le bronze, le marbre, le plâtre, la terre cuite, le fusain ou l’aquarelle, Rodin est à l’aise dans tous les matériaux pour exprimer un art d’une puissance indéniable.

Pour les groupes:conférence possible dans vos locaux aux jours et l’heure de votre choix. Renseignements: 01 42 80 01 54

Pour les individuels: : Conférence Mardi 18 juillet à Marvejols, 9 bd de Chambrun, à la salle de la Lecture buissonnière. Participation 7/5 €