Juin 2018

Edito

 En ce  printemps, les projets continuent de motiver l’action de l’équipe municipale tout en gardant un contrôle sérieux et responsable sur les dépenses pour éviter les dérapages budgétaires.

Je sais l’inquiétude de certains d’entre vous suite à la décision du Conseil municipal d’éteindre  l’éclairage public  entre minuit et 5h par souci d’économie : cette mesure permet d’obtenir des subventions de l’ADEME auprès du SDEE afin de continuer à équiper tous nos lampadaires d’ampoules Led basse consommation. L’avenir n’est plus à des dépenses énergétiques illimitées mais à un comportement responsable et citoyen et je compte sur votre compréhension et votre soutien à cette décision adoptée par beaucoup de communes en France.

Le projet de maison de santé est  en  cours, le terrain réservé, l’architecte finalise les plans de réalisation..

Les travaux de mise aux normes de la Maison de retraite, exposés dans le bulletin précédent, n’ont pas pris de retard et la première tranche de travaux devrait être terminée à l’automne. Le village de gîtes dont les locations affichent un excellent taux de remplissage, a bénéficié de la rénovation de 5 gîtes sur des  subventions.  Nous souhaitons poursuivre cette opération  dès 2019/2020 sur l’ensemble des gîtes. Le terrain multisport, proposé par le Conseil municipal des jeunes, est en service.

Un bon été à tous et au plaisir de se retrouver sur les festivités estivales !

Philippe Rochoux

 

Janvier 2018

Il y a un an, nous annoncions l’aménagement de certains espaces communaux : 

La gare a été rénovée et offre une belle entrée sur le village. De nombreuses voiries ont été refaites et il  ne reste que le quartier de la Parro qui sera commencé en janvier. Ces travaux attendaient une subvention supplémentaire absolument nécessaire vue la rigueur budgétaire à laquelle toutes les collectivités doivent faire face actuellement.

L’aménagement de 5 maisons du village de gîtes est en cours et se terminera au printemps : réfection des salles de bain, portes, fenêtres et radiateurs.

Pour 2018,  la rénovation de la Maison de retraite et l’aménagement de la Maison médicale  sont  notre priorité.

La nouvelle communauté  de communes a acté les compétences intercommunales  obligatoires au 1er janvier 2018. La commune reprend la compétence scolaire en partenariat avec les communes d’Esclanèdes, des Salelles et de Cultures ; de même pour la compétence « eau et assainissement » avec la commune de Barjac en plus.

Je vous adresse à tous  mes vœux les plus chaleureux pour 2018.

 

 OCTOBRE 2017

Hommage

Le 25 septembre, au petit matin, le Docteur Bernard Moncade nous a quittés. Une immense émotion et une infinie tristesse ont envahi tout notre village tant la place du Docteur Moncade est grande pour chacun dans notre village.

Au tout début des années 70, Madame et Monsieur Moncade se sont installés à Chanac. Assisté de son épouse, le Docteur Moncade exercera pendant plus de 45 années ce métier, sa vocation, au-delà de la passion. Une foule immense, réunie autour de ses proches, lui a rendu un dernier hommage le jeudi 28 septembre. Dans le cœur de chacun, bien des souvenirs, de bonheur, de peines, de luttes contre la maladie portent l’empreinte du soutien de Bernard Moncade et de son épouse, de ce qu’ils ont tant donné tout au long de leur vie auprès des Chanacois.

Il a honoré la mission de tous nos médecins, infirmières et autres soignants de familles a qui chacun de nous, au fond de son cœur, réservons affection et gratitude.

 

JUIN 2017

Après le vote du budget de la commune en avril (dont vous trouverez les principaux chiffres dans ce bulletin), des actions et projets se préparent ou se poursuivent. La rénovation de l’espace de la gare est maintenant terminé et nous avons désormais des abords communaux sur la RN88 propres et accueillants, propices au co-voiturage et l’accès aux transports en commun. Le chantier de rénovation de la maison de retraite des Aires doit démarrer en septembre, ainsi qu’un important programme de travaux sur la voirie communale. La réfection des réseaux secs et du revêtement quartier de la Parro ont été retardés en raison de l’attente de subventions supplémentaires. La situation est identique pour la sécurisation de la citadelle du Villard. A notre époque, en raison  des restrictions budgétaires,  le sens du bien commun invite à la sagesse de retarder le début des travaux planifiés pour obtenir un maximum de financements publics.

 Notre commune, et les communes de Barjac, Cultures, Esclanèdes et Les Salelles travaillent aux côtés de nos professionnels de santé pour aboutir à la création d’une maison de santé pluri professionnelle et préparer ainsi l’avenir de l’accès aux soins sur notre territoire. Merci à tous pour votre contribution avec le retour massif des questionnaires qui vous ont été soumis sur le sujet.

Nous souhaitons à toutes et à tous un très bon été.