Vendredi 17 et samedi 18 juillet, le FESTIVAL a eu lieu dans une version intimiste adaptée à la situation sanitaire liée au Covid 19. Merci à l’association Détours du Monde qui malgré les difficultés que cela représentait,  a fait preuve de volonté face à la défense de la culture. Démontrer qu’il est possible de s’adapter aux conditions sanitaires plutôt que d’annuler, c’est démontrer que les activités culturelles ne sont une option dans la vie sociale mais une nécessité qui luttent contre le repli, qui ouvre sur le monde et qui apportent détente et découvertes. Elles sont essentielles à la  fraternité pour un monde en paix plus qu’indispensable dans notre monde d’aujourd’hui. La paix se cultive, s’entretient, elle est fragile. Alors bravo d’avoir proposer les randonnées musicales en petits groupes de dix personnes, il faudra recommencer en 2021 tant cette formule a plu. Bravo d’avoir proposé des concerts plein air dans la champ Nord de la tour avec une petite jauge de 120 personnes le vendredi et 200 le samedi. Merci aux artistes qui ont joué le jeu, si contents de jouer depuis plusieurs mois. Tous les organisateurs portaient le masques même en extérieur,  et les consignes sanitaires respectées.  L’ambiance était conviviale et très bon enfant : ne voit-on pas les premiers festivaliers venir avec leurs enfants désormais ! Alors vive la musique d’où qu’elle soit puisque c’est un langage universel  !

randonnée musicale sur le Causse