Mise en œuvre par le Ministère de l’Intérieur, la politique de lutte contre l’insécurité routière se décline également au niveau local. L’accès  à l’information détaillée  sur les enjeux de la prévention routière est une étape indispensable à la pris de conscience. Le site http://www.securite-routiere.gouv.fr est le fer de lance de cette politique volontariste. Pour accéder à leur solde des points restants sur leur permis, les usagers de la route ont à leur disposition le site http://www.telepointspermis.fr

chauffard2

Malgré ces dispositifs, plus de 100 000 permis de conduire sont invalidés chaque année. Le conducteur sanctionné doit de soumettre à u ntest psychotechnique et à une visite médicale aupr-s d’un médecin agréé avant de se présenter à l’épreuve théorique du code de la route. Ces étapes sont indispensables à l’obtention de son titre de conduite. Des sessions de  tests sont organisées sur l’ensemble du territoire. Les dates prévues en 2015 sur les communes de Lozère sont désormais accessibles sur cette page http://www.psychotestspermis.fr/examen-psychotechnique-MENDE-48.html

chauffard

Chacun est invité à faire preuve de responsabilité à l’égard de la vie des membres de sa famille et des  AUTRES.  La vitesse, l’alcool, la drogue  tuent,  on le sait. Chacun est libre de mener la vie qu’il souhaite tant que cela ne tue  pas des innocents. La France semble bien mal placée dans le domaine de la sécurité routière. Certains s’enorgueillissent de rouler vite, d’enfreindre les lois, ne respectant pas plus eux-mêmes que les autres, se croyant sans doute invincibles,  tels des enfants. A l’exception que l’irresponsabilité est le propre de l’enfance et non de la vie d’ adulte.